0 800 05 05 32 appel gratuit

L'Espace Médecins

Cet espace spécialement conçu pour les médecins regroupe les informations utiles et indications sur les cures thermales de la Chaîne Thermale du Soleil : des fiches sur les pathologies traitées dans nos établissements, des renseignements administratifs et pratiques concernant la prescription.

Pour découvrir la profession de médecin thermal, rendez-vous sur notre site dédié : medecinthermal.com

Sommaire

Les indications de prescription

Cliquez sur les intitulés des établissements et des pathologies (en bleu) pour télécharger les fiches pratiques, issues du Memento de Médecine Thermale de la Chaîne Thermale du Soleil (PDF) :

Etablissements & pathologiesRHVRPHLADMCAAUGYNNEUDER/AMB
Amélie-les-Bains              
Bains-les-Bains              
Barbotan-les-Thermes              
Le Boulou              
Bourbon-L’Archambault              
Cambo-les-Bains              
Challes-les-Eaux              
Cransac-les-Thermes                  
Eugénie-les-Bains                
Gréoux-les-Bains              
Jonzac            
Lamalou-les-Bains              
Luxeuil-les-Bains            
Molitg-les-Bains            
Le Mont-Dore              
Préchacq-les-Bains              
La Preste-les-Bains              
St-Amand-les-Eaux              
St-Honoré-les-Bains              
St-Laurent-les-Bains                

 

Comment prescrire une cure ?

Depuis le 12 mars 1997, l’Entente préalable du médecin conseil de la Caisse d’Assurance Maladie a été supprimée. Elle n’est donc plus obligatoire pour effectuer une cure thermale (sauf pour les cures avec hospitalisation liées à un accident du travail).

Rôle du médecin traitant et/ou spécialiste :

  • Remplir et signer le questionnaire de prise en charge (cerfa n°11139*02) en indiquant la station proposée, l’orientation ou les orientations thérapeutiques (double handicap) retenues et agréées par le Ministère de la Santé.
  • S’assurer de l’absence de contre-indication à la prescription de cure thermale.
  • Etablir une observation clinique succincte, par courrier, destinée au médecin thermal et remise par le patient.

Pour le patient :

  • Adresser ensuite le questionnaire de prise en charge à la Caisse d’Assurance Maladie dont il dépend. Les services administratifs des Caisses devront délivrer les prises en charge dans les meilleurs délais, éventuellement et dans la mesure du possible, immédiatement si le curiste le demande. 
  • Contacter l’établissement thermal conventionné choisi qui lui fera parvenir une documentation complète, relative aux réservations thermales et hôtelières ou s’adresser à l’Antenne de réservations de la Chaîne Thermale du Soleil à Strasbourg.

Les prestations légales de la Caisse d’Assurance Maladie

Les remboursements qui peuvent être accordés concernent :

  • Les honoraires de surveillance médicale, au taux de 70 %.
  • Le traitement thermal remboursé au taux de 65 % sur la base des Tarifs Forfaitaires de Responsabilité fixés par des conventions entre la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et les établissements thermaux (100 % en cas d’exonération du ticket modérateur - ALD, maladie professionnelle, accident du travail).
  • Les indemnités journalières, les frais de séjour et les frais de transport sont accordés lorsque les ressources annuelles du curiste sont inférieures à des plafonds qui sont fixés annuellement.

Plafonds en 2017 : Frais de séjour et de transport : 14 664 € par personne et 21 996 € par couple.
Indémnités journalières (en cas d‘arrêt de travail) : 39 228 € par personne et 58 842 € par couple.

    • Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale 2014, le mode de tarification des cures thermales a évolué depuis le 1er mars 2014 (article 66, loi 2013-1203 du 23/12/13).
    • La réforme instaure un prix limite de facturation, prix encadré intégrant un complément tarifaire au-delà du tarif forfaitaire de responsabilité. 
      Ce complément tarifaire reste à la charge des patients sauf pour les bénéficiaires de la CMU-C et de l’ACS.

    • Le complément tarifaire est susceptible d’être pris en charge par la Complémentaire Santé (mutuelle, assurance,…).
      Sans Complémentaire Santé, cela représente en moyenne 1€ par jour de cure.

 

Questions-réponses :

 

Quelle est la durée d’une cure ?

La durée d’une cure thermale, prescrite par un médecin et prise en charge par la Caisse d’Assurance Maladie, est de 18 jours (21 jours de séjour) à raison de 6 jours par semaine, le dimanche les établissements thermaux étant fermés.

Existe-t-il d’autres formats de cure ?

Les patients peuvent suivre une cure de 18 jours en cure libre sans prescription de médecin. Des formats plus courts de 6 à 12 jours sont également proposés. Ces cures ne sont pas remboursées par la Caisse d’Assurance Maladie.

Elles sont ainsi accessibles aux personnes n’étant pas affiliées à la Sécurité Sociale française.

Quelles sont les principales contre-indications ?

Les contre-indications à la médecine thermale sont d’ordre général et correspondent à des affections évolutives susceptibles d’être aggravées par la cure (cancers en phase évolutive, maladies inflammatoires en poussée, infections actives) et à des maladies ne permettant pas de supporter la cure sur le plan général, notamment graves insuffisances cardiaque et respiratoire.

Quels soins sont dispensés pendant la cure ?

Trois grands groupes de soins sont dispensés : 

  • l’hydrothérapie externe ou générale (bains et douches), 
  • l’hydrothérapie interne ou locale (aérosolthérapie, inhalations, gargarismes, nébulisation) 
  • la cure de boisson (ingestion d’eau minérale).

En complément de ces soins, des exercices physiques et de mobilisation, en piscine, peuvent être dispensés dans le traitement de certaines pathologies.
Le repos est également une composante indispensable de la cure thermale. Il faut prendre le temps, après les soins thermaux, du retour à un rythme biologique normal de l’organisme.

Quelle est la durée des soins ?

La durée d’un soin thermal varie : elle est généralement comprise entre 5 et 15 minutes. Le traitement quotidien dure environ 2 heures selon le nombre de soins prescrits par le médecin thermal.

A partir de quel âge la prise en charge des enfants peut-elle commencer ?

On peut accueillir dans nos établissements thermaux de jeunes enfants âgés de 3 mois accompagné par un parent pour des pathologies particulières, notamment en dermatologie.

Les pathologies de l'enfant couramment traitées sont l'asthme, l'allergie, les infections ORL.

Si un enfant ne peut être accompagné, il existe à Challes-les-Eaux une maison d’enfants, avec demande préalable de prise en charge par la Caisse d’Assurance Maladie, qui accueille pendant les vacances de Pâques et les vacances d’été des enfants âgés de 3 à 17 ans. Les soins thermaux se font sous la responsabilité des moniteurs diplômés du centre d’accueil.

Doit-on contacter le médecin de la station thermale qui suivra le patient ?

Ce n'est pas une obligation. Cependant, si votre patient présente des contre-indications, vous pouvez lui conseiller d’emporter en cure tout son dossier médical, avec si possible un courrier médical pour le confrère, les radiographies, les ordonnances, la liste des médicaments et les résultats d’examens biologiques. Il s’agit de servir l’efficacité de la prise en charge et de favoriser la coordination des soins.

Quel est le suivi assuré par le médecin thermal auprès du médecin traitant ?

Si la cure est prescrite par le médecin traitant, les soins thermaux sont eux, prescrits par le médecin thermal et mis en œuvre dans l’établissement thermal. Le médecin thermal n’est pas dans l’obligation de prendre contact avec le médecin traitant du patient. A l’issue de la cure, le médecin thermal envoie un compte rendu au médecin traitant.

Devenir Médecin Thermal... pourquoi pas ?


Venez découvrir les multiples facettes
et atouts de cet exercice,
ainsi que nos offres en consultant
notre portail dédié aux médecins