0 800 05 05 32 appel gratuit

En coulisses avec François Déro

hydrogéologue,
à la Chaîne Thermale du Soleil

Titulaire d’une Licence, puis d’une Maîtrise de Géologie Appliquée obtenues à la Faculté des Sciences de Bordeaux, François Déro intègre la Chaîne Thermale du Soleil en septembre 1986. Basé dans un premier temps à Toulouse, il parfait sa formation et s’adapte au Monde particulier de la Géologie appliquée au Thermalisme.

Aujourd’hui, il dirige le Service Hydrogéologie de la Chaîne Thermale du Soleil, depuis ses bureaux de Barbotan-les-Thermes, mais surtout en étant sur le terrain, au plus près de « ses Sources ».

 

Entretien avec François Déro

Le Magazine Thermal (LMT) : Quelles sont les missions d’un hydrogéologue ?

François Déro (FD) : La mission d’un hydrogéologue au sein de la Chaîne Thermale du Soleil est, en premier lieu, d’assurer la production et la qualité de l’Eau Minérale Naturelle qui alimente les établissements thermaux. En cas de disfonctionnement d’une pompe, par exemple, nous intervenons avec mon Equipe dans les délais les plus courts pour que le déroulement de la Cure soit le moins perturbé possible.

En second lieu, je veille sur la soixantaine de forages et sources d’Eau Minérale Naturelle composant le parc des émergences de la Chaîne Thermale du Soleil. Je peux être amené à travailler sur ces ouvrages dans le cadre d’une maintenance préventive, mais aussi, je supervise des études et travaux de recherches visant à accroître et sécuriser plus encore la production des différents gisements d’Eau Minérale Naturelle.

Le troisième volet de ma charge est d’assurer le suivi administratif de chacun des captages d’Eau Minérale Naturelle.

LMT : Quelles méthodes d’extraction des eaux minérales sont utilisées à la CTS ?

FD : L’Eau Minérale Naturelle est puisée soit, à partir de sources naturelles, soit par forages. Pour les premières, l’eau jaillit naturellement, mais pour les seconds, il faut souvent utiliser des pompes immergées.

LMT : Quelle est la source la plus difficile à capter dans les stations de la CTS ?

FD Aucun forage, aucune source ne ressemble à un ou une autre. Autant de gisements, autant de particularités. Certains forages peuvent atteindre des profondeurs supérieures à 1800 mètres avec des pompes immergées positionnées à 230 mètres de la surface. C’est le cas de Jonzac. La Station Thermale de Gréoux-les-Bains dispose de deux forages voisins de 1300 mètres avec des pompes situées aussi vers 230 mètres.

Tous ces ouvrages sont équipés de nombreux capteurs et sondes permettant de « prendre leur pouls » en temps réel et d’anticiper, dans la plupart des cas, d’éventuelles pannes.

Aussi, l’Equipe du Service Hydrogéologie peut superviser et gérer au mieux, en collaboration avec les Etablissements Thermaux et les autres Services de la Chaîne Thermale du Soleil, les différentes Ressources Thermales et intervenir, si besoin, dans les meilleurs délais.

(mars 2015)