0 800 05 05 32 appel gratuit

En coulisses avec Raymonde

Agent Thermal,
aux Thermes de Molitg-les-Bains

Attachée à sa région et à ses traditions, Raymonde habite toujours le village qui a vu sa naissance, un petit village catalan plein de charme, Fillols, tout proche de Molitg-les-Bains.

Figure incontournable du personnel des Thermes, elle y travaille depuis 1997 comme auxiliaire thermale.

 

Entretien avec Raymonde

Le Magazine Thermal (LMT) : Quelles sont les missions d’un agent thermal ?

Raymonde (R) : 

La première mission d’un agent thermal est d’exécuter des soins prescrits par le médecin thermal. Je vérifie le contenu de la prescription et informe le curiste sur le déroulement de ses soins, qui peuvent concerner plusieurs pathologies. A Molitg-les-Bains, très polyvalente, je m’occupe des soins en voies respiratoires, en rhumatologie et en dermatologie : assurer une cure de boisson, surveiller les bains, appliquer des compresses de plancton thermal et de cataplasmes, procéder aux différents types de douches. J’installe le curiste pour le soin, surveille le minuteur, lui fournit de quoi se sécher, nettoie le matériel puis installe le curiste suivant.

Nous sommes également des ambassadeurs du département, et répondons volontiers aux questions des curistes qui profitent de leur séjour pour visiter notre région.

La psychologie de la personne est capitale. Il faut savoir expliquer le déroulement des soins après avoir pris le temps de les accueillir. Nous sommes à l’écoute et à la disposition du curiste pendant près de 2 heures.

Nous servons aussi parfois de médiateur entre la direction et le curiste. Par exemple, savoir palier aux problèmes techniques qui peuvent survenir et proposer une solution. La direction des thermes de Molitg-les-Bains nous accorde sa confiance.

LMT : Quelle est votre spécialité ?

R : Je suis en charge du service 1er et du spa en soirée. Un de mes soins préférés à prodiguer aux curistes est l’application de plancton thermal, un soin exclusif à Molitg-les-Bains. Le plancton thermal, micro organisme naturel gorgé d’actif cicatrisant et purifiant, répare et restaure derme et épiderme. Il est appliqué en longues bandes de gaze imbibées, riches en soufre et silice, onctueuses et régénérantes. Je constate des résultats spectaculaires et recueillent des sourires reconnaissants !

LMT : Comment se noue la relation avec les curistes ?

: Il faut savoir prendre en sentiment les difficultés de santé et la pénibilité dont peuvent souffrir certains curistes. L’âge diffère, la façon de procéder aussi. C’est une relation qui se noue tout naturellement. Le cadre féérique de la station et  la beauté des thermes facilitent la sensation de détente et bien-être. La courtoisie,  la disponibilité et l’écoute apportées aux curistes, sont également des qualités qui nous semblent, à nous tous qui travaillons aux thermes, la base d’une cure réussie et efficace. Nous appelons les curistes par leur nom et non par un numéro. Certains d’autre eux reviennent chaque année, et il n’est pas rare de prendre des nouvelles de leur famille, de leur santé…

LMT : Racontez-nous une anecdote qui vous a marqué ?

: Pas facile d’en sélectionner une ! Peut-être celle-ci qui montre combien il faut présenter les soins et prendre le temps de rassurer… Lors d’une explication de soins à un jeune curiste de 8 ans en voies respiratoires, on lui annonce qu’il aura un soin de pulvérisation. Il s’exclame alors affolé : « Mais je vais être pulvérisé si j’y vais ? ». C’est une anecdote parmi plein tant d’autres, car ce qui me marque, quand vous appliquez cette méthode de travail liée à l’écoute, c’est le retour qui nous est rendu au centuple. Quand on donne, on reçoit… et dans la vie, c’est pareil !

(juin 2015)

Découvrir la Station de Molitg-les-Bains