0 800 05 05 32 appel gratuit

INTERVIEW : à la découverte des Thermes du Mont-Dore

avec christel la riviere-gillet, directrice des thermes

Après des études en comptabilité, Christel La Rivière-Gillet exerce son premier métier aux Thermes de Saint Laurent Les Bains. S’en suit un passage dans un cabinet comptable, et un groupe agroalimentaire, pour mieux revenir  au thermalisme comme Secrétaire Générale des Thermes de Challes Les Eaux en 2007. Depuis 2011, elle dirige les Thermes du Mont Dore, et nous fait découvrir cette magnifique station auvergnate, dans le massif du Sancy.

 

Entretien avec Christel la riviere-gillet

Le Magazine Thermal (LMT) : A quand remontent les premiers bains au Mont-Dore ? 

Christel La Rivière-Gillet (CLRG) : Les premières traces de thermalisme au Mont Dore remontent à l’époque Gallo-Romaine. En témoigne une piscine en bois équarris (3.5 m sur 3.5 m) qui pouvait contenir jusqu’à 15 personnes. De nombreux vestiges, dont deux lionnes ont également été retrouvées (visibles dans l’enceinte des Thermes actuels). La présence d’un canal dans la gueule de l’animal permet de supposer qu’elles alimentaient un bassin. La symbolique est assez forte, car les lionnes représentent la protection chez les Grecs et les Romains.

De même différentes mosaïques, statuettes en terre cuite, tuiles à rebords, pince à épiler, chainette d’or Agathe gravée, objets de toilettes en or et des pièces de monnaies retrouvés sur les lieux montrent la grandeur et la renommée de cette station durant les premiers siècles de notre ère.

Des visites guidées de l’établissement classé bâtiment de France et monument historique ont lieu toutes les semaines.

LMT : Aujourd’hui les thermes sont réputés pour traiter quelles pathologies ?

CLRG : Les Thermes du Mont Dore sont réputés pour la qualité de leurs eaux  bicarbonatées, sodiques, carbo-gazeuses, riches en silice et de son gaz thermal. Ces Propriétés physico-chimiques permettent de traiter les affections des Voies Respiratoires (asthme, allergies respiratoires, bronchites, otites, sinusites, rhinites allergiques, BPCO, angines) et la Rhumatologie (arthrose, rhumatismes, lombalgie, sciatiques, polyarthrite rhumatoïde, mal de dos)

LMT : Combien de curistes accueillez-vous ? 

CLRG : Bénéficiant de 3 plateaux techniques, nous avons pu accueillir 9 272 curistes entre avril et mi-novembre en 2016, essentiellement en rhumatologie, et en double orientation. Outre les patients en cure conventionnée, nous ouvrons également nos installations à une clientèle locale et touristique, notamment lors des vacances d’hiver, en fin de journée de ski (des demi-journées de pleine détente, de bien être, les rituels de beauté Decléor).

LMT : Quelles sont les activités proposées en complément de la cure traditionnelle ?

CLRG Dans la volonté d’une meilleure prise en charge des maladies chroniques, nous proposons des séjours spécifiques gonarthrose, lombalgie, et Syndrome d’Ehlers Danlos. Il s’agit d’une prise en charge globale du curiste sur son séjour par rapport à sa pathologie avec une approche pluridimensionnelle personnalisée. 

Sont également dispensées à la carte des activités basées sur la nutrition, la reprise d’une activité physique, la prévention, le mieux vieillir dans le cadre de l’Option Santé Active, comme le Taï Chi, la rééducation en piscine, les randonnées, la sophrologie…

LMT : 2017 est une année particulière pour les Thermes, non ?

CLRG 2017 est une année doublement spéciale avec deux anniversaires : les 70 ans de la Chaîne Thermale du Soleil, mais surtout le Bicentenaire de la construction des Thermes du Mont Dore.

Afin de mettre en lumière l’histoire, l’architecture et le thermalisme au Mont Dore depuis le début du 19ème jusqu’à aujourd’hui une très belle exposition a pris place dans la Salle des Pas Perdus.

Parallèlement entre avril et octobre au sein de l’établissement toutes les trois semaines une programmation culturelle a été mise en place (Théâtre, musique, contes…)

Je vous invite à venir découvrir ces festivités qui sont ouvertes à tout le monde (petits, grands, curistes, touristes, locaux…..)

LMT : Pourquoi choisir l’Auvergne comme lieu de cure, et surtout Le Mont-Dore ?

CLRG : L’air pur, le calme, un environnement extérieur magnifique, un établissement thermal majestueux, des eaux de qualités, la diversité des soins (eaux, gaz, boue, soins effectués par les médecins tous les matins), des équipes performantes font du Mont Dore un lieu de cure privilégié.

LMT : Auvergnate d’adoption, quels sont vos lieux de promenade préférés ?

CLRG En premier lieu, je citerai une randonnée magnifique : Le Puy de Sancy en débutant par Le Capucin, et en finissant par la Grande Cascade. Un mélange de paysages superbes.

Le Tour du Lac Pavin : une balade plus tranquille sous les arbres avec le bruit de l’eau. Un circuit très bucolique et apaisant.

La Banne d’Ordanche à découvrir en toute saison y compris l’hiver en raquette, avec un beau panorama sur…Le Mont-Dore !

 

(Juin 2017)

Découvrir la Station du Mont-Dore