0 800 05 05 32 appel gratuit

les thermes de jonzac fêtent leurs 30 ans !

En 1986, les Thermes de Jonzac ouvraient leurs portes pour la première fois ! A l’origine, les eaux forées devaient servir à alimenter la ville par géothermie, mais très rapidement des propriétés thérapeutiques ont été découvertes qui ont déclenché la création d’une nouvelle station thermale.

Découvrez le programme des festivités tout au long de la saison thermale ainsi qu'un petit rappel historique !

 

Programme des festivités

Afin de célébrer les 30 ans d’existence des Thermes et d’en faire profiter à la fois les curistes et les habitants de Jonzac, de nombreux évènements sont proposés et ouverts à tous :

  • Tous les 1ers jeudis de chaque mois de mars à novembre : « Le Marché des Thermes »

Marché avec des Producteurs Charentais de « Bons produits locaux »
Ouvert de 09h à 16h dans le Parc Thermal après le Pavillon d’accueil
Animé par « JAZZ MANIAC Trio », orchestre spécialisé dans le Jazz Nouvelle-Orléans. Du Jazz festif et convivial, de Louis Armstrong à Sidney Bechet
Ouvert à tous

  • Tous les 3èmes vendredis de chaque mois de mars à novembre : «Bulles de Savons » 

Animation ludique au cœur des Thermes par David Le Savonnier, faiseur de bulles, souffleur de savon, artiste bulleur... il habille et donne de la couleur aux courants d'air. Il façonne et confectionne des bulles de savon de tailles déraisonnables. Une invitation à la rêverie et à l'émerveillement.
5 représentations de 20 minutes
Pour les curistes pendant leurs soins

  • Exposition toute l’année : « Nos curistes ont un incroyable talent »

Vous êtes en cure, vous avez un talent (dessin, peinture, aquarelle, poésie, photo…), nous vous proposons d’exposer votre œuvre dans le Hall d’Accueil des Soins. Votre œuvre devra être en rapport avec les 30 ans des Thermes.
Les curistes voteront pour leur œuvre préférée. Un cadeau sera remis lors du Pot des Curistes à l’œuvre qui aura remporté le plus de voix.

  • Toutes les 3 semaines« Pot des Curistes »

Au Casino de Jonzac à 17h

petit rappel historique

Jonzac 

Après les chocs pétroliers de 1973 et 1978, la mairie de Jonzac poursuit le projet de doter la ville d’un chauffage urbain géothermique. De nombreux forages de prospection sont alors réalisés dans le département. Le dernier  forage de 1 862 mètres de profondeur ramène à la surface une eau à plus de 62°C dont le débit n’est toutefois pas adapté au projet. À son émergence, l’eau de forage Soenna exhale une forte odeur de soufre indiquant sa teneur en sulfures et sa couleur brun-rouge signale la présence d’oxyde de fer. Les études pharmacologiques et cliniques s’étalent jusqu’en 1986, date à laquelle l’Académie Nationale de Médecine reconnait l’eau thermale de Soenna comme médicament thermal, inaugurant l’histoire thermale de Jonzac…

L’assurance maladie valide l’autorisation de traitement des rhumatismes dans la nouvelle station thermale de Jonzac. Les études physicochimiques et cliniques sont poursuivies pour obtenir en 1991 l’orientation « voies respiratoires-ORL » et, en 2004, l’orientation « phlébologie ». Ce qui fait aujourd’hui de Jonzac la seule station thermale française à posséder ces trois orientations

Outre la qualité de ses eaux thermales, la station de Jonzac se caractérise par le site inhabituel dans lequel l’établissement a été aménagé. Non loin du forage, se situaient les carrières de pierre d’Heurtebise, dont l’exploitation avait démarré au Moyen Âge pour fournir le matériau de construction des maisons et des églises locales. Le site connait de nombreuses reconversions avant d’accueillir les thermes actuels : zone de stockage pour les fûts de cognac, centre d’essai pour les moteurs Hispano-Suiza, champignonnière, dépôt très important de munitions de la Kriegs Marine (deux jeunes résistants locaux, Pierre Ruibet et Claude Gâtineau, sabotèrent le lieu au péril de leur vie). Après avoir été démilitarisé à la fin de la guerre, ce vaste espace devient le terrain de jeu des jeunes Jonzacais. Mais c’est véritablement l’arrivée de la Chaîne Thermale du Soleil qui redonne vie au lieu en lui attribuant une nouvelle vocation. De gros travaux de confortement sont entrepris pour pouvoir accueillir le public en toute sécurité. Aujourd’hui, l’ensemble des zones de soins et des espaces techniques couvre plus d’un hectare de la carrière faisant des thermes de Jonzac, les seuls thermes troglodytiques d’Europe ! Le site offre la possibilité d’agrandir l’espace de soin et d’accueillir de nombreux curistes dans les trois orientations thérapeutiques dispensées. De plus, le thermalisme est décliné en source énergétique écologique et non polluante puisque le site est chauffé grâce aux vertus thermiques de l’eau minérale. La dimension des piliers, la hauteur de la voûte et le ton de la pierre confèrent à l’établissement troglodytique de Jonzac une ambiance feutrée propice aux soins dispensés dans un univers de sérénité et de calme qu’accentue un éclairage étudié.

À sa création en 1986, la station thermale de Jonzac se situait à la dernière place du classement des 102 stations thermales françaises pour la fréquentation. En 2016, alors qu’elle va fêter ses 30 ans, la jeune station est remontée à la neuvième place. Au cours de ces trois décennies, de nombreux projets ont vu le jour afin de diversifier la proposition thermale. Le centre aqua-ludique « Les Antilles de Jonzac » ou encore la gamme de produits cosmétiques développée à partir de l’eau minérale en fournissent l’exemple et, demain, un projet d’embouteillage verra le jour avec l’eau d’un autre forage, celui de Beauregard, situé sur la commune de Jonzac. L’eau thermale réserve encore de beaux projets de développement pour le site et la ville de Jonzac.