Cure conventionnée simple orientation

Cure MCA - Maladies Cardio-Artérielles

La prise en charge thermale des maladies cardio-artérielles

Douleurs au niveau des mollets ou des cuisses après la marche, crampes, diminution des distances de marche… ces symptômes traduisent généralement un blocage de l’afflux sanguin au niveau des muscles des membres inférieurs.

L’artériopathie oblitérante des membres inférieurs est douloureuse et tend à limiter les déplacements des personnes qui en souffrent. Les thérapeutiques recommandées visent à éviter une aggravation de la situation et l’apparition de complications cardiovasculaires. En premier lieu, elles consistent à limiter les facteurs de risque : surpoids, hypertension artérielle, glycémie et triglycéridémie élevées, consommation de tabac… Un traitement médicamenteux sur le long terme est prescrit en parallèle, et selon les situations, une intervention locale peut s’avérer nécessaire.

Dans cet objectif d’approche globale de la maladie, la cure thermale est une solution intéressante comme traitement complémentaire. Elle permet d’amorcer une éducation thérapeutique, tout en bénéficiant de soins thermaux facilitant la circulation sanguine au niveau des membres inférieurs. La prise en charge est d’autant plus efficace qu’elle a lieu dès la découverte de la maladie. Quant aux effets, ils s’observent dès la première année et sont prolongés avec le renouvellement de la cure.

Cure de boisson
Cure de boisson

Comment ça marche ?

Angine de poitrine - Artériopathie oblitérante des membres inférieurs - Hypertension artérielle - Maladie de Raynaud - Séquelles d'infarctus - Suites de traitement chirugical : pontage, dilatation artérielle

Pour traiter les troubles artériels, l'usage des propriétés vasodilatatrives de l'eau thermale et la carbocrénothérapie sont la clé de voûte de la cure thermale. Les injections sous-cutanées de gaz thermal, puissant vasodilatateur local, permettent de cibler la zone artérielle malade. Le bain carbo-gazeux et/ou le bain de gaz sec favorisent le passage transcutané et agissent sur la microcirculation.

Enfin, le couloir de marche permet d’effectuer une rééducation active en associant la marche à contre-courant en eau thermale, la vasodilatation cutanée et un massage permanent. Elle développe aussi la circulation collatérale. Une éducation thérapeutique est dispensée autour des soins. Elle associe un encouragement à l’activité physique spécifique, des conseils hygiéno-diététiques et de sevrage tabagique.