Une cure thermale en toute sécurité

Des conditions optimisées pour une Cure en toute confiance

UNE CURE EN TOUTE SÉCURITÉ

Afin de vous offrir une Cure Thermale en Pleine Sécurité, nos Thermes adoptent dès leur réouverture un référentiel sanitaire rigoureux élaboré conjointement par les professionnels du Thermalisme et la Direction Générale de la Santé, qui définit les mesures organisationnelles, médicales et techniques qui garantissent la sécurité de tous les curistes et de nos collaborateurs.

Voici les mesures principales qui sont mises en œuvre pour la sécurité de tous - curistes et équipes thermales.
Ces mesures ne sont pas définitives ; elles peuvent être potentiellement modifiées, en fonction de la situation épidémique constatée par les autorités de Santé.

CÔTE CURISTE

  • à partir du 19 mai 2021, un Test RT-PCR négatif de - de 72h est OBLIGATOIRE avant le premier jour de soins. Ce test doit être présenté au Médecin Thermal, qui valide sa conformité, avant de délivrer la prescription de soins thermaux.
  • les curistes vaccinés (schéma vaccinal complet) sont dispensés du Test RT-PCR préalable, sous réserve de présenter la preuve au Médecin Thermal.
  • le port du masque est OBLIGATOIRE dans les thermes pour tous les curistes (comme pour nos équipes) dès l'entrée et pendant toute la durée de la cure, à l'exception des soins individuels en cabine.
    Les curistes devront se munir de leurs propres masques
  • des distributeurs de solution hydroalcoolique sont disposés dès l'entrée des thermes et à l'entrée de chaque secteur de soins. La désinfection des mains, avant l'entrée en soins, est obligatoire, et fortement recommandée entre chaque soins.
  • les distances de sécurité - 1 mètre minimum entre chaque curiste - devront être respectées, notamment dans les files d'attente.
  • pour respecter les mesures de distanciation sociale, le nombre de curistes accueillis chaque jour et par créneau horaire est réduit selon la jauge fixée par les autorités. La planification des soins est optimisée pour limiter les croisements de curistes et privilégier une "marche en avant"
  • la capacité d'accueil des piscines et des soins collectifs a été revue pour respecter les normes du Référentiel Sanitaire. Lorsque cette installation est possible, des cloisonnettes ont été posées entre chaque poste de soins, ceci limitant le contact entre curistes. La chloration des piscines fait l'objet d'un contrôle rigoureux et continu.
  • certains soins tels que le vaporarium ne sont pas dispensés.
  • au vestiaire, le volume des effets personnels acceptés est limité au strict nécessaire.
  • la carte de cure est conservée par le curiste pendant sa cure, le pointage des soins étant réalisé de façon déportée.
  • un affichage pédagogique est mis en place dans l'ensemble des thermes.
  • un.e infirmier.e est présent pendant toute la durée des soins, comme l'exige le protocole habituel

 

CÔTE THERMES

  • les équipes thermales ont reçu, en amont de l’ouverture de votre établissement, une formation dédiée aux gestes barrière, à l’hygiène et au respect de ces mesures pour la bonne santé de tous.
  • les équipes sont équipées de masques, conformes aux recommandations des autorités de santé.
  • nos protocoles de désinfection déjà draconiens sont renforcés. Une attention toute particulière est prêtée au nettoyage des points de contact tels les poignées de porte, les mains-courantes…

  • Le traitement de l'air dans les espaces de soins est optimisé en 100% AIR NEUF, pour éviter tout risque de transmission. Ainsi, en fonction de chaque installation, l'air des thermes est entièrement renouvelé sur un délai de 3 à 10 minutes.
  • une cellule de vigilance a été mise en place au niveau de votre station. Par son biais, tous les acteurs locaux sont informés des recommandations. Si un cas de COVID-19 suspecté ou avéré devait survenir, un protocole permettra sa prise en charge rapide.

Coronavirus et Patients « à risque » : dans quels cas nous vous conseillons de reporter votre cure ?

Notre établissement a mis en place des conditions d’hygiène et de sécurité renforcées, vous garantissant ainsi une cure en « pleine sécurité ».
Pour autant, si vous souffrez d’une pathologie décrite dans la liste ci-dessous, ou si votre état personnel vous classe dans la catégorie des profils « à risque », nous vous suggérons de vous assurer que votre état de santé vous permet de bénéficier de votre cure, en toute sécurité.

Facteurs de risque selon le Haut Conseil de la Santé Publique (données du 29 octobre 2020) :

  • pathologies cardio-vasculaires : hypertension artérielle (HTA) compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédent d’accident vasculaire cérébral, antécédent de coronopathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • diabète non équilibré ou compliqué ;
  • pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • obésité avec indice de masse corporelle (IMC) ≥ 30 ;
  • cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • immunodépression congénitale ou acquise ;
  • syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive.
  • Les personnes âgées de 65 ans et plus (mais ceci doit être relativisé, et tenir compte de l’âge physiologique et de la présence ou non de facteurs de co-morbidité comme listé ci-dessus)

 

Loading

Ces mesures ne sont pas définitives ; elles seront potentiellement modifiées, en fonction de la situation épidémique constatée par les autorités de Santé.