Station thermale

Lamalou-les-Bains

Ouvert du 12 février au 8 décembre 2018

Lamalou et ses environs

Dans le parc régional du Haut-Languedoc, entre vignobles et contreforts des Cévennes, la jolie station méridionale de Lamalou vous accueille dans un cadre verdoyant, propice à la récupération tant physique que psychologique : une pause salutaire, pour mettre entre parenthèses le stress du quotidien.

La qualité des eaux thermales, dont les vertus thérapeutiques ont été mises en lumière par le Docteur Charcot, fait de Lamalou-les-Bains, l’un des rares centres thermaux français à soigner la Neurologie et la Rhumatologie simultanément.

Depuis plus de 20 années, notre station a développé un véritable savoir-faire dans la prise en charge pluridisciplinaire des maladies chroniques et notamment des atteintes neurologiques : un vestiaire spacieux et moderne, avec un espace dédié aux personnes à mobilité réduite ; un hall d’accueil aménagé pour permettre une attente en toute sérénité ; de belles salles d’activités polyvalentes ; des thermes au cœur de ville où cohabitent belles piscines classées et espaces de soins modernes et fonctionnels ; une zone de soins dédiée à la Neurologie, lumineuse et moderne ; des espaces de soins accessibles aux personnes à mobilité réduite grâce à l’aménagement de sièges et tables hydrauliques dans toutes les zones.

Atouts station

Les atouts de la station

  • Une expertise médicale très poussée sur : la Fibromyalgie, la Sclérose en plaques, la Maladie de Parkinson, la Maladie de Charcot Marie Tooth, les séquelles de Poliomyélite, le Syndrome des jambes sans repos, les séquelles d’AVC et la Névralgie pudendale grâce à des partenariats très solides, tissés depuis plusieurs années avec associations de patients et centres hospitaliers.
  • Un service de soins entièrement dédié aux personnes à mobilité réduite avec un accompagnement personnalisé lors du parcours de soins
  • Une large palette d’activités santé et forme pour renforcer les effets de votre cure : pilates, marche nordique, musicothérapie, gestion du stress. Le plus, de retour à domicile, des activités physiques adaptées grâce à un outil e-santé, Forme et santé connectée, Vidyo, par vidéoconférence.
  • Des thermes au cœur de la ville animée : golf, marché, exposition, festival d’opérette, base de loisirs..
Les visites aux alentours

Les Visites aux Alentours

Prieuré Saint-Pierre de Rhèdes

Sous sa forme primitive, ce monument d’art roman des XIe et XIIe siècles rassemble jadis les fidèles des villages voisins.
Admirez aujourd’hui ses colonnes romaines, ses plus anciens vestiges, ainsi que le splendide ciselage du bas-relief intérieur de Saint-Pierre et du visage du Christ. Le prieuré est devenu un centre d’animation des plus remarquables de la station thermale.

Golf de Lamalou

À 2 km de la station, le golf de Lamalou-les-Bains s’étend sur un terrain légèrement vallonné, en lisière de forêt. Long de 2 503 mètres, ce 9 trous serpente entre arbres et étangs. L’eau est d’ailleurs omniprésente. D’apparence assez simple, le parcours réserve quelques surprises, comme les dog legs à angle droit des trous 2 et 5. Le club house, idéalement placé face aux trous 1 et 9, permet de s’offrir une pause avant de tenter une seconde partie.

Musée de la Sonnaille et de la Cloche d’Hérépian (4 km)

Le musée présente, dans un bel espace de plus de 1 000 m2, climatisé, les différentes techniques de fabrication, ainsi que
les utilisations et l’univers sonore de toutes les productions de l’ancienne fonderie de cloches, propriété de la famille
Granier depuis 1600 : les sonnailles de tôle cuivrée du monde pastoral, les grelots et les clarines en métal fondu et enfin l’apogée de l’art campanaire, les cloches d’église. Accessible par la Voie Verte Passa Païs, le musée est implanté sur le site de l’ancienne gare d’Hérépian, où une belle esplanade avec tables et bancs accueille les visiteurs et les randonneurs pour une pause à l’ombre des micocouliers.

La Voie Verte Passa Païs

De Mazamet à Bédarieux, 80 km traversant 3 communes, Lamalou-les-Bains, Hérépian et Villemagne L’Argentière.
Une balade de plusieurs kilomètres ou de quelques instants, pour prendre l’air, celui des moyennes montagnes du Haut-
Languedoc, découvrir des paysages de vignes, de forêts, de prairies, d’eaux, des tunnels et des ponts Eiffel, aller à la rencontre de beaux villages et apprivoiser l’histoire du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc. La voie verte est réservée aux piétons, vélos, chevaux, rollers…

Gorges de Colombières (6 km)

Tout proche de Lamalou, vous pourrez admirer cette gorge encaissée, creusée par un torrent descendant du massif du Caroux et jalonnée de pièces d’eau transparente.

Gorges d’Héric (13 km)

Elles constituent la principale curiosité du massif du Caroux sous forme d’entailles très profondes dans le roc. Elles sont le point de départ de nombreuses voies d’escalade.

Villemagne l’Argentière (7 km)

De nombreuses curiosités vous attendent à Villemagne. Et tout d’abord, son église gothique dotée d’une large nef
unique et de profonds contreforts. Admirez aussi le Pont du Diable sur la Mare du XVIIIe siècle, l’Hôtel des Monnaies, belle maison médiévale, et la tour de Mirande, important vestige de l’ancien monastère qui se dresse derrière l’ancienne abbatiale.

Bédarieux (9 km)

Allez visiter cette charmante cité où les premiers moulins à blé sont érigés au XIIe siècle, avant l’apparition, un peu plus tard, des moulins à drap. Vous y admirerez l’église Saint-Alexandre, étape des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Pézenas (36 km)

Pézenas, au carrefour des plages du Bas-Languedoc et de l’arrière-pays de l’Hérault, a hérité d’un riche patrimoine.
Ville de foires et d’États, elle fut un lieu d’élection pour Molière et son Illustre Théâtre. Le centre historique garde le charme d’hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, de rues pavées et de maisons bourgeoises du XVIe siècle qui servent d’écrin à la Maison Consulaire, ancien siège du pouvoir municipal. Manifestations artistiques, théâtre, danse, musique,
expositions d’art plastique se succèdent de mai à octobre. Des artisans–créateurs travaillent toute l’année dans leurs
échoppes.

Béziers (39 km)

Capitale du vignoble languedocien, Béziers invite à de multiples promenades. Au centre de la vieille ville, les allées
Paul Riquet, avec les écluses de Fonséranes qui constituent l’une des plus intéressantes curiosités et offrent sur leurs
rives de jolies promenades à pied ou à vélo. Sur une butte dominant la rive gauche de l’Orb, se dressent l’ancienne cathédrale romane Saint-Nazaire, célèbre par son clocher haut de 48 mètres, la sacristie du XVe siècle couverte d’une
voûte en étoile, et le cloître. 

Abbaye de Sylvanès (48 km)

Fondée en 1154, cette église paroissiale est l’une des plus vastes abbayes cisterciennes. Profitez de son incomparable
acoustique pour assister aux concerts estivaux ou aux stages instrumentaux qui y sont organisés !

Saint-Guilhem-le-Désert (58 km)

Vous serez séduit par l’abbaye de ce village médiéval dont le style est l’un des plus admirables témoignages de l’art roman
languedocien. Elle constitue depuis toujours une étape pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Abbaye de Valmagne (58 km)

Près de Mèze et de l’étang de Thau, cette abbaye est, aux XIIe et XIIIe siècles, une des plus riches du sud de la France.
Vous pourrez visiter l’église gothique construite sur des fondations romanes, inspirée des grandes cathédrales du
Nord. Quant au cloître, il a le charme des jardins de Toscane avec la fontaine et la salle capitulaire.

Abbaye de Grandmont (60 km)

À Saint-Michel, c’est tout un ensemble de vestiges que vous découvrirez, qui vont des dolmens et menhirs néolithiques
jusqu’au Prieuré.

 

Avis client

Mamilou

Lamalou-les-Bains
«
Syndrome fibromyalgie je vais a Lamalou les bains depuis 3 ans .... Vivement mars prochain ça me fait un bien fou !!!!!
»
Source : Facebook