Station thermale

Le Boulou

Ouvert du 12 février au 15 décembre 2018

Le Boulou et ses environs

Au pied des Albères, où les Pyrénées rejoignent la Méditerranée, à deux pas de la Côte Vermeille, tout près de l’Espagne, la station thermale du Boulou vous offre entre mer et montagne, une cure qui pétille sur ciel bleu azur.

À 4 kilomètres de l’Espagne, les Thermes sont ancrés aux portes d’un grand domaine de petites collines où chênes lièges, pins et oliviers, dispensent leurs essences de garrigue apaisante. Il fait bon s’y promener pour tonifier le cœur.

L’Eau du Boulou et les soins, réputés depuis longtemps pour leurs bienfaits hépatiques et digestifs améliorent aussi grâce à un parcours thermal hautement médicalisé les troubles cardio-artériels chroniques tels que le Syndrome de Raynaud.

La région est riche d’un patrimoine historique passionnant, depuis l’antique Via Domitia, l’art roman des cloîtres de marbre jusqu’aux églises et fortifications.

 

Atouts station

Les atouts de la station

  • Les eaux thermales, carbo-gazeuses riches en magnésium et en sels minéraux, souveraines pour les
    troubles hépatiques et digestifs, sont également actives dans le traitement efficace des maladies cardioartérielles,
    le métabolisme et l’obésité.
  • L’établissement thermal, comme une grande hacienda à dimension humaine, dispense ses soins dans un espace fonctionnel qui se prête tout particulièrement à la convivialité.
  • L’ espace Fitness « L’Usine »aménagé, au cœur de l’ancienne usine d’embouteillage de L’Eau du Boulou, façon loft industriel, dans une salle toute équipée (miroirs, sacs de frappe, bancs de musculation, cardio-training) est à votre disposition, pour suivre, entre autres, les ateliers spécifiques « motricité » ou « prévention des chutes »
  • Des Thermes proches de l’Espagne et de la mer qui offrent ainsi de belles visites touristiques et des lieux de randonnées sauvages dans les Albères
Les visites aux alentours

Les Visites aux Alentours

Le Perthus (10 km)

Étape agréable mêlant histoire, fêtes et commerces, Le Perthus est au carrefour de deux cultures, française etespagnole. Vous pourrez à votre guise faire du shopping. Ne repartez pas sans visiter le Fort de Bellegarde, exemple d’architecture militaire, construit par Vauban, haut lieu stratégique. Dans l’enceinte de la forteresse, exposition archéologique, présentant les fouilles de Panissars.

La Côte Vermeille (16 km)

Si vous aimez les criques rocheuses et les ports de mer pittoresques et chargés d’histoire, ne manquez pas de parcourir la Côte Vermeille. À partir d’Argelès, montez jusqu’aux vignobles de Collioure, puis gagnez Port-Vendres, très beau port de pêche, par la jolie route côtière. À partir de là, rendez-vous au cap Béar pour la belle vue depuis le sémaphore. Allez jusqu’à la jolie baie de Banyuls puis à Cerbère, juste avant la frontière.

Collioure (25 km)

Adorable, pittoresque, magnifique, les qualificatifs foisonnent lorsqu’on évoque Collioure, la cité des peintres qui, de Braque à Foujita, ont tous été charmés. Découvrez le château royal, les remparts sur la mer ainsi que le ravissant petit port, et l’église Saint-Vincent.

Céret (10 km)

Au tout début du XXe siècle, Céret a su séduire les plus grands artistes : Pablo Picasso, Georges Braque, Juan Gris, Chaïm Soutine… Aujourd’hui le Musée d’Art Moderne présente une collection permanente remarquable et des expositions temporaires incontournables. Le charme de cette petite ville catalane, sans cesse en mouvement, se savoure à l’ombre de ses magnifiques platanes. Céret, chemin faisant… 18 supports historiques complètent les 20 représentations d’oeuvres réalisées, in situ, par les artistes. 

Perpignan (22 km)

Le Castillet, l’ancienne porte de la cité et les hautes tours symbolisent aux yeux des Catalans toute l’histoire du Roussillon. Au détour de rues vivantes et déjà animées, beaucoup d’autres curiosités vous attendent, de l’église Saint-Jacques aux fortifications de la citadelle, le palais des rois de Majorque.

Castelnou

Comme cinq autres lieux de la catalogne, il est classé parmi les plus beaux villages de France. La rudesse apparente de ce site de pierre, ancré depuis le XIe siècle, disposé tout en escaliers, contraste de manière forte avec l’intimité chaleureuse qui émane de ses ruelles fleuries.

Les caves de Byrrh

Implantées à Thuir depuis plus de 100 ans, les caves de Byrrh sont aujourd’hui un haut lieu du patrimoine industriel. Le hall de gare, création des ateliers Eiffel au XIXe siècle, les allées gigantesques abritant plus de 600 foudres et la plus grande cuve en chêne du monde restent les témoins ambitieux de la famille fondatrice. Classé en 1994, site remarquable du goût, ayant obtenu en 2003 le label tourisme de découverte économique, les caves de Byrrh sont reconnues leur caractère emblématique.