Station thermale

Molitg-les-Bains

Ouvert du 2 avril au 8 décembre 2018
Molitg les Bains vue sur le canigou

Molitg et ses environs

A 45 minutes de Perpignan, dans les Pyrénées Catalanes, à 5 minutes de Prades et de sa vieille ville pittoresque, le Domaine Thermal de Molitg-les-Bains se dévoile, dans un cirque de montagnes méditerranéennes.

Ici la Nature est Reine ! Les sentiers qui parcourent le domaine se nichent entre palmiers, oliviers et aloès et grimpent jusqu’à Molitg « Village », à 500 mètres de là, où l’on trouve petits commerces, artisans bio et restaurants avec terrasses. C’est que la région est ensoleillée ! la plus ensoleillée de France, et les nombreux beaux villages alentours, Eus, Mosset, Villefranche-de-Conflent, Vinça, Taurinya, ont tous adopté un rythme de vie de plus méridional. Les marcheurs trouveront à Molitg et dans ses alentours de nombreuses randonnées, pour tous les niveaux, tandis que les sports d’eaux abondent dans les torrents et rivières voisines.

thermes de molitg les bains - pyrénées catalanes

Les atouts de la station

  • une station nichée dans une très belle nature, refuge idéal pour qui souhaite se mettre au vert pendant sa cure
  • Des thermes magnifiquement revêtus de marbre pyrénéen et des installations de pointe
  • la possibilité de soigner 3 orientations thérapeutiques : rhumatologie, voies respiratoires et dermatologie, qui permet d’accueillir toute la famille.
  • l’eau thermale à la richesse en plancton thermal régénérant unique en France
  • un ensoleillement et des conditions météo idéales pour une cure jusqu’aux derniers jours de l’année
  • un large éventail d’hébergements, de tout niveau de gamme à proximité immédiate des thermes
  • de nombreux ateliers et consultations santé, dispensés par des professionnels chevronnés en sports, sophrologie, yoga, watsu, diététique …
  • la qualité de l’architecture et de l’environnement, qui  donnent à votre séjour thermal, un « air de vacances »
thermes de molitg les bains randonnée canigou
thermes de molitg les bains folklore catalan

Les Visites aux Alentours

Molitg-les-Bains

Le vieux Molitg offre aux amateurs de belles pierres, son église romane de Sainte-Marie (fin du XIIe – début du XIIIe siècle), ainsi qu’un château médiéval au portail protégé par un mâchicoulis aux corbeaux ouvragés.
Tout près de Molitg, le petit village de Campôme laisse admirer notamment les vestiges du château Paracolls (XIe siècle) et la chapelle église paroissiale de la Nativité de Notre-Dame (XVIIe siècle).
Ici, tout est accessible à pied et donne l’occasion d’une jolie balade ou d’un rituel de marche quotidien, face au splendide panorama du Mont Canigou.

Prades (6 km)

À quelques minutes de Molitg, la jolie bourgade de Prades vous guide à travers places et ruelles de festival en festival .
Prades abrita le célèbre violoncelliste de l’après-guerre, Pablo Casals, pendant son exil en 1939. C’est ici qu’il créa le festival qui porte son nom et qui, chaque été, propose aux spectateurs des concerts donnés par les plus grands artistes.
Cette cité, célèbre pour son festival, fête aussi le cinéma en organisant tous les ans les Rencontres Cinématographiques. De nombreux films, réalisateurs et acteurs viennent chaque année illustrer un thème particulier. Fabrice Lucchini, Sandrine Bonnaire, et Michel Piccoli ont déjà fait cet agréable
détour…
Nous vous recommandons le Marché Bio de PRades, qui se tient tous les samedis matin, de 8h00 à 13h00.

Eus (8 km)

À quelques kilomètres de Molitg, ne manquez pas d’aller visiter Eus, réputé comme l’un des plus beaux et plus ensoleillés villages de France. Erigé au sommet d’une butte, il offre un très beau point de vue sur la vallée de la Têt. Vous pourrez parcourir ses ruelles étroites très fleuries.

L’Abbaye Saint-Michel-de-Cuxa (10 km)

À 3 kilomètres au sud de Prades, ne manquez pas de visiter cette abbaye, établie au pied du Canigou. Le cloître de marbre rose qui a été restauré avec ses chapiteaux sculptés d’inspiration orientale témoigne de l’éclat du monument.

Villefranche-de-Conflent (14 km)

Inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Peu de places fortes sont aussi surprenantes que cette ville fortifiée qui barre entièrement la vallée de la Têt.
Le long d’étroites ruelles s’élèvent les hautes façades des maisons médiévales de marbre rose ou du XVIIe siècle. Le fort Libéria « domine » la ville à 180 mètres au-dessus de la Têt : ses chemins de ronde, prisons et l’escalier de 734 marches, qui le relie à Villefranche, sont autant de curiosités.

Ille-sur-Têt (17 km)

Pour reconnaître ce village au milieu des vergers, il vous suffira de repérer l’imposante silhouette de l’église Saint-Étienne (XVIIe-XVIIIe siècles) surmontée de son clocher médiéval. Vous pourrez aussi admirer ses orgues naturelles, étranges canyon de roches jaunes, sur la route de Montalba-Bélesta.
Le Boulanger, meilleur ouvrier de France, au Couvent, vous régalera de ses pains et viennoiseries divines.

Collioure et la Côte Vermeille (60 km)

Si vous aimez les criques rocheuses et les ports de mer pittoresques et chargés d’histoire, ne manquez pas de parcourir la Côte Vermeille. À partir d’Argelès, montez jusqu’aux vignobles de Collioure, puis gagnez Port-Vendres, très beau port de pêche, par la jolie route côtière.
À partir de là, rendez-vous au cap Béar pour la belle vue depuis le sémaphore. Allez jusqu’à la jolie baie de Banyuls puis à Cerbère, juste avant la frontière avec l’Espagne.