Cure conventionnée double orientation

Cure MCA + AD - Maladies Cardio-Artérielles et Appareil Digestif - Métabolisme

Qu'est-ce qu'une cure double orientation ?

Une cure thermale "double orientation"  permet de traiter conjointement deux grandes familles de pathologies (ou "orientations") :
rhumatologie, phlébologie, maladies métaboliques et urinaires, voies respiratoires, neurologie, maladies digestives, dermatologie, affections psychosomatiques, gynécologie, maladies cardio-artérielles et stomatologie.

Chaque jour, la cure double orientation se compose de 4 soins thermaux dédiés à l'orientation principale et 2 soins dédiés à l'orientation secondaire.

Lors de la prescription et en remplissant le formulaire de demande de prise en charge, votre médecin traitant devra préciser quelles sont les orientations choisies  : l'orientation principale et l'orientation secondaire. Cela ne pourra pas être modifié par la suite ; il faut donc remplir ce formulaire avec le plus grand soin.

Activité sportive adaptée
Activité sportive adaptée

La cure double orientation Maladies Cardio-Artérielles - Appareil digestif et Métabolisme

Angine de poitrine - Artériopathie oblitérante des membres inférieurs - Hypertension artérielle - Maladie de Raynaud - Séquelles d'infarctus - Suites de traitement chirugical : pontage, dilatation artérielle

Pour traiter les troubles artériels, l'usage des propriétés vasodilatatrives de l'eau thermale et la carbocrénothérapie sont la clé de voûte de la cure thermale. Les injections sous-cutanées de gaz thermal, puissant vasodilatateur local, permettent de cibler la zone artérielle malade. Le bain carbo-gazeux et/ou le bain de gaz sec favorisent le passage transcutané et agissent sur la microcirculation.

Enfin, le couloir de marche permet d’effectuer une rééducation active en associant la marche à contre-courant en eau thermale, la vasodilatation cutanée et un massage permanent. Elle développe aussi la circulation collatérale. Une éducation thérapeutique est dispensée autour des soins. Elle associe un encouragement à l’activité physique spécifique, des conseils hygiéno-diététiques et de sevrage tabagique.

Les objectifs

  • Soulager les douleurs
  • Améliorer la mobilité
  • Réduire la consommation de médicaments
  • Diminuer la fréquence des crises
  • Favoriser le retour à des activités physiques délaissées depuis des années

 

Affections hépato-biliaires - Maladie de Crohn légère ou modérée - Rectocolite hémorragique légère ou modéré - séquelles de maladies parasitaires intestinales - Troubles du transit intestinal

Pour les voies digestives, l’eau thermale permet de réguler naturellement le transit intestinal grâce à l’action de ces minéraux sur la motricité du côlon, ainsi que leur action équilibrante sur la flore intestinale. On note également une action anti-inflammatoire et cicatrisante sur les muqueuses de l’intestin.

Pour les troubles du métabolisme, la cure thermale présente un réel intérêt, comme traitement complémentaire au traitement classique. Les soins dispensés, la reprise d’une activité physique et les conseils diététiques délivrés permettent d’initier l’amaigrissement, de conforter la perte de poids, de réapprendre l’effort physique, de rééduquer son comportement alimentaire et de diminuer le stress et l’anxiété. L’eau thermale, en cure de boisson prescrite par le médecin thermal, a une action diurétique et dépurative. Les massages, douche à jet et bains hydromassants favorisent la circulation sanguine et agissent sur les dépôts cellulitiques.

Une station propose cette cure